Le Blog

    Le bilan de compétences – FAQ

    25 juin 2020 Le Blog

    Le bilan de compétences est une démarche importante dans sa vie. Que cela soit pour une évolution de poste ou un changement radical de carrière professionnelle, il y a quelques notions à connaître si vous découvrez ce qu’est le bilan. Un bilan de compétences, un bilan professionnel, « on m’a dit d’aller voir un CEP.. », etc., on vous explique tout dans cet article !

     

    PARTAGE

    Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ? (But, objectif, durée, contenu, tests…)

    Un bilan de compétences est une démarche personnelle et volontaire qui vous permet de faire le point et donner un nouvel élan à votre carrière professionnelle.

    La durée totale maximum est de 24 heures et les séances individuelles de 2h, en général, sont espacées d’une quinzaine de jours. Elles sont réparties en 3 étapes :

    • une étape de présentation et d’analyse de la demande (1 séance)
    • une étape d’investigation permettant d’identifier : vos compétences, vos forces et ressources, vos valeurs et intérêts, vos motivations pour faire émerger des projets qui correspondent à vos aspirations (4 séances environ)

    Afin de mieux se connaitre, des inventaires de personnalité et/ou questionnaires d’intérêts professionnels sont proposés et adaptés aux besoins de chacun (1 séance).

    • La construction du projet professionnel se fait à partir des bilans de chaque étape précédente et grâce au cheminement du bénéficiaire. Cette étape permet d’étudier les forces et faiblesses d’un ou plusieurs projets, de définir ses priorités et en conclusion de définir les étapes de mise en œuvre du projet retenu (2 ou – si nécessaire – 3 séances)

     

    Le bilan est, le plus souvent, un moment d’échange privilégié avec un consultant dédié et choisi, qui vous accompagne sur ce chemin. La relation de confiance, basée notamment sur le non-jugement et la confidentialité permet de construire librement un futur accessible et épanouissant, grâce à une démarche adaptée à ses propres besoins et personnalité.

     

    Un 1er rdv gratuit vous permet de rencontrer le consultant et vérifier que vous souhaitez travailler avec lui. Il vous permet également de valider que cette démarche vous permettra de répondre à vos objectifs.

    Rencontrer plusieurs consultants (plusieurs profils, plusieurs expériences…) voire plusieurs cabinets, vous permettra de choisir la personne qui vous semblera la mieux adaptée. Vous êtes libre de la choisir.

    Certains cabinets proposent également des séances collectives, d’adapter la méthodologie à vos envies et aussi à vos objectifs.

    Dans tous les cas, choisissez une adresse « pratique » pour intégrer ce bilan à votre quotidien, en retenant qu’il s’agit d’un véritable investissement en temps, en énergie …

     

     

    C’est à l’issue du premier rendez-vous que vous pourrez décider :

    • de la durée optimale à consacrer à votre bilan (certains pouvant être plus courts)- de la façon optimale de le réaliser (visio, rendez-vous de visu , mixte, individuel, collectif …)
    • du type de financement que vous avez intérêt à activer : Compte Personnel de Formation, Plan de développement des compétences de l’entreprise (financement employeur), PTP (transition professionnelle) …

     

    Pourquoi faire un bilan ?

    Plusieurs raisons peuvent vous amener à faire un bilan :

    • vous avez envie de changer d’activité professionnelle et ne savez pas vers où aller
    • vous avez un projet d’évolution professionnelle mais ne savez pas comment le mettre en œuvre
    • vous avez le sentiment de ne plus avoir de plaisir à travailler, de ne pas être à votre place, de « tourner en rond », etc., et vous souhaitez 
    • retrouver du sens et du plaisir dans votre travail
    • vous avez tenté seul de trouver une solution mais n’arrivez pas franchir les obstacles
    • vous stagnez dans votre emploi et vous ne comprenez plus comment faire progresser vos compétences
    • vous subissez les conséquences d’un accident de la vie ou de travail, qui vous oblige à vous réorienter et vous vous sentez perdu, ou vous avez perdu confiance en vous

    Le bilan vous permet d’être accompagné par un professionnel qui vous permettra de prendre du recul et d’envisager la situation sous un autre angle.

     

     

    Qui peut faire un bilan et comment le financer ?

    Tout le monde peut réaliser un bilan de compétences.

     

    Les sources de financement varient en fonction de votre statut et chaque demande est étudiée personnellement pour répondre au mieux à vos attentes.

    • Salarié du privé : CPF ou prise en charge par votre employeur sur son plan de formation
    • Demandeurs d’emploi : auprès de Pôle Emploi
    • Artisans et indépendants : par votre fonds d’assurance formation
    • Salariés du public : fonds spécifiques de la fonction publique, CPF

    En outre, ce dispositif peut également être financé par un apport personnel (en totalité ou en complément d’un autre financement).

     

    Quand faire un bilan ?

    Un bilan de compétences peut être réalisé à tout moment

    Il s’agit surtout que ce soit le « bon moment pour vous », que vous soyez prêt à consacrer du temps à cette réflexion, à faire un travail sur vous pour devenir acteur/actrice de votre changement.

     

     

    Le bilan est-il possible à distance ?

    La relation est un élément fondamental de la réussite du bilan. Les séances individuelles se déroulent prioritairement en face à 

    face. Durant la période du COVID, nous avons poursuivi nos rendez-vous en visio quand c’était possible. Nous sommes en cours de création d’une plateforme dédiée pour gérer nos entretiens ainsi que l’échange de documents.

    Par la suite, cette solution permettra également aux personnes ayant des difficultés de déplacement ou éloignées de pouvoir bénéficier d’un service à distance.

     

     

    Un bilan de Compétences : Est-ce la même chose qu’un bilan professionnel ?

    Le bilan professionnel est un bilan de compétences, dont l’employeur du bénéficiaire est à l’origine ou dans lequel le salarié est soutenu dans sa démarche par son employeur. Dans les 2 cas, le salarié est toujours dans une démarche volontaire indispensable à la réalisation d’un bilan. On parle alors d’un bilan tripartite, formalisé par une convention tripartite entre l’employeur, le salarié et le cabinet prestataire du Bilan. Tous les échanges entre le salarié et le consultant restent confidentiels, mais le salarié peut convenir de remettre à son employeur un compte rendu qu’il aura validé, préalablement, avec le consultant. Ainsi le bilan peut donner lieu à deux comptes rendus distincts : un exclusivement tourné vers le salarié et un à remettre à l’employeur plus orienté sur ses projets de mobilité interne.

     

     

    « Quelle est la différence entre VAE et bilan de compétences ? »

    La VAE (Validation des Acquis par l’Expérience) et le bilan sont 2 démarches distinctes. Elles ne peuvent pas se substituer.

    Le bilan permet de se recentrer sur son parcours, sur soi et sur ses projets, alors que la VAE permet de faire reconnaître son expérience déjà acquise, par un diplôme ou un certificat, reconnu par l’état ou par une branche professionnelle

     

    La VAE est une démarche à entreprendre en lien avec un conseiller VAE et un organisme de formation. Elle peut être un projet déterminé en bilan de compétences.

    Elle peut être utile pour valoriser un certain niveau de diplôme (et accéder à un salaire supérieur par exemple) ou pour pouvoir entrer dans une formation identifiée, requérant un certain niveau de diplôme ou un diplôme d’un certain secteur.

     

    La VAE peut également être une démarche personnelle, pour obtenir une reconnaissance personnelle, par l’obtention d’un diplôme.

    Si cette démarche vous intéresse, prenez rdv avec un conseiller VAE, par exemple auprès de Transitions Pro Pays de la Loire

     

     

    Quelles différences existent entre un Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) et un Bilan de compétences ?

     

     

    Les OPCO qui prennent directement les bilans en charge avec un budget spécifique (autre que le CPF) 

    • ANFH pour la fonction publique hospitalière,
    • AFDAS pour les artistes, intermittents et salariés de la culture, et
    • UNIFAF : salariés des structures privées du milieu sanitaire, social et médico-social.

    Retrouvez les différentes OPCO et leur descriptif ici.

     

     

    Découvrez les bilans chez FORMACOM ainsi que toutes nos consultantes 

     

     

    Notre article sur Madeleine, consultante en bilan de compétences chez FORMACOM

    PARTAGE

    Les articles qui pourraient vous intéresser

    Entretien annuel d’évaluation (EAE) VS entretien professionnel – 2ème Round

    Suite à notre article précédent sur l’entretien annuel d’évaluation, voici les spécificités de l’entretien professionnel. Nous vous résumons, en fin d’article, les différences entre ces deux entretiens menés en entreprise. Attention à ne pas les confondre !

    +

    Entretien annuel d’évaluation (EAE) VS entretien professionnel

    Introduction de la série

     

    Comment transformer vos entretiens RH en outils de management performant ?

     

    Mener des entretiens, c’est le quotidien du manager. Bien que tous les entretiens soient des actes de management, il n’est pas toujours simple de situer ceux dédiés plus spécifiquement à la gestion des ressources humaines et d’en faire de réels leviers de développement.

    Leur mise en place s’organise dans un contexte propre à chaque entreprise, et certains, comme les entretiens professionnels et les entretiens de recrutement, devront respecter un cadre légal précis.

     

    L’entretien est une situation de communication professionnelle qui repose sur des techniques, des postures et des modalités particulières et qui demande des compétences. Malgré toutes les bonnes intentions du départ, le résultat n’est pas toujours celui qui était prévu !  Il est donc important de se former et de bien se préparer pour réussir.

    Dans cette série d’articles, nous vous proposons un panorama des différents entretiens RH et leurs spécificités (objectifs, règlementation, déroulé…) ainsi que nos conseils pour transformer cet exercice parfois obligatoire en acte de management qui donne du sens.

    +

    6 choses à savoir sur la formation des membres du CSE

    +

    Formacom